Bien être

3 Relations à développer pour nous épanouir

5/5 - (1 vote)

Le principe de la vie, c’est qu’en tant qu’être humain nous sommes relations avec tout, le monde, soit, la vie, etc. Je pense que c’est intéressant aujourd’hui de vous parler et d’observer l’état de la relation qu’ont entretien avec ses éléments. Il faudra qu’on soit en mesure de travailler ses connexions. On a souvent l’impression que la vie est une vaste tragédie, on est parfois un peu démunie alors que nous avons le pouvoir d’aller améliorer la relation que l’ont entretien aux différentes choses qui nous entoure.

La relation avec nous même

C’est le niveau de relation que l’on conscientise le moins, nous sommes bien fréquemment dans une relation inconsciente avec moi-même. Vous pouvez d’ailleurs vous poser la question « comment j’entretiens la relation avec moi-même ? » Quelle est la connexion, quelle est le lien que j’entretiens avec moi-même, est-ce que je suis à l’écoute de ce que je ressens, est-ce que je suis à l’écoute de ce que je crois ? Très généralement, on a une écoute quasi nulle avec soi-même. Bizarrement, avec soi-même, on n’entretient pas cette écoute-là.

Si vous vous sentez coupé de vos émotions ou que vous ne préférez pas trop vous écouter aussi. Le lien avec soi, c’est la compréhension de soi, vous avez besoin de comprendre vos réactions. Ce qu’il faut bien savoir, c’est que sans se connaître, vous ne pouvez pas vous aimez (et c’est important d’avoir de l’amour pour soi-même).

Moins on est en relation avec soi, moins on est connecté à notre intuition. Cette sensibilité se développe, ce n’est pas un don. Se connecter à soi-même passe par beaucoup de pratique :

  • Les états de conscience modifiés (la respiration, la méditation…)
  • L’introspection
  • Conscience sur le lien que vous entretenez avec vous-même

La relation aux autres

Nous sommes nombreux à se sentir très seuls, coupés du reste et pourtant nous sommes constamment connectés aux autres. Au moment ou vous lisez cet article vous êtes en liens avec moi par exemple. Remettre de la conscience sur cette relation aux autres me permet de me poser des questions :

Comment j’ouvre mon cœur ?
Comment j’ouvre le regard ?
Comment je m’ouvre énergétiquement ?

Quel est l’ouverture que j’accorde aux autres. Si vous vous sentez seul, posez-vous la question de ce que vous donnez aux autres et ce que vous recevez des autres. On peut aussi se poser la question de ce que vous partagez, le partage fait partie du bonheur en psychologie positive, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je partage avec vous sur ce blog.

Est-ce que vous partagez vraiment qui vous êtes ?

Quel est l’entourage que vous vous êtes construites ? Est-ce que cet entourage vous correspond toujours ? Est-ce que le lien que vous entretenez avec les autres est vrai ? Toxique ? Fort ?
Comment entretenir ce lien ?

On ne peut pas dire que l’on a besoin de personne, on a besoin des autres, nous sommes un animal social. Nié le fait qu’on a un lien avec les autres, c’est se mentir. C’est en remettant de la conscience sur les choses que l’on reprend une totale possession de notre pouvoir créateur.

La connexion au monde, aux éléments, à la nature

On est un être humain, on a besoin d’être en relation avec la nature, les éléments, le soleil, le vent, les animaux, on a besoin de cette relation pour être heureux. Cela fait partie de mes habitudes, tous les jours, mettre le nez dehors, prendre l’air, m’aherez.

Il faut être connecté avec les éléments, le vent nous montre le caractère éphémère des choses, le soleil vient chercher la chaleur en moi, l’eau m’aide à accepter la fluidité.

Être connecté avec tout ça nous permet une fois de plus d’être plus souverain. Observez le monde et nourrissez-vous de lui.

Quelle est la relation que vous entretenez avec la vie en elle-même ? Subissez-vous la vie ou est-elle pour vous un grand terrain de jeu qui permet de mieux vous connaitre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.