Estime de soi

Comprendre l’estime de soi : comment la retrouver ?

5/5 - (2 votes)

Il y a une différence entre l’estime de soi et la confiance en soi. La confiance en soi est le fait de croire en nous de savoir qu’on est capable de faire face à un problème, de trouver une solution face à une situation problématique.

La confiance en soi s’appuie sur des qualités et des capacités qu’on a déjà, elle est basé sur des expériences passées, plus on a d’expérience passée, plus on a de ressources pour gérer un problème.

Pour exemple, dans une piscine, une jeune femme de 20 ans qui a appris à nager à 7 ans aura pleinement confiance en elle. Elle sait être capable de trouver des solutions pour faire face à la situation.

L’estime de soi est l’opinion qu’on a de sa propre personne, la valeur qu’on s’attribue. Avoir de l’estime de soi c’est avoir une bonne opinion de soi. L’estime de soi est donc de l’auto-évaluation. Cette même jeune femme qui a confiance en elle à la piscine car elle est capable de par son expérience de faire face à la situation et d’y nager, peut tout à fait manquer d’estime d’elle même car son corps ne corresponds pas à ses attentes… Mais pourtant elle a confiance en elle.

L’estime de soi est lié au fait de se sentir « assez » ou « valable ». Faire des choses valables et faire des choses assez bien. L’estime de soi est très fragile car elle peut changer, elle varie plus chez les femmes que chez les hommes à cause du cycle menstruel.

Comprendre l'estime de soi

Elle peut être directement impactée par les critiques, une rupture ou n’importe laquelle des interactions sociales d’une journée.

La première choses à comprendre c’est que ce n’est pas de la faute des autres si votre estime de soi baisse, vous êtes la seule personne en charge de vos émotions. Si on met constamment la faute sur autrui concernant la variation de son estime de soi, alors cela voudrait dire que l’on est impuissant face à cette dernière et que l’on a pas le pouvoir de la changer.

Ce qui est complètement faux. On est responsable de l’estime que l’on a de nous-mêmes, ce qui signifie qu’on peut aussi augmenter l’estime de nous-mêmes, peu importe ce que disent les autres et ce qu’ils font.

L'estime de soi et vos valeurs

L’estime de soi est en étroite corrélation avec nos valeurs et notre alignement avec ces dernières. En effet, souvenez vous que l’estime de soi est basée sur notre auto-évaluation vis-à-vis de nos actes.

Plus vous êtes en accord avec vos valeurs, plus vous allez avoir une bonne estime de vous-même. Et vice-versa, si on n’agit pas en fonction de nos valeur, notre estime de nous va baisser.

Posons nous une question : à quel moment est ce que je dois revoir mes valeurs ou mon comportement ? Si mon estime de moi n’est pas bonne, vis à vis de l’alignement avec mes valeurs, est-ce que je dois me réaligner avec mes valeurs, mes attentes, ou est-ce que je dois revoir ces attentes-là ?

Prenons l’exemple d’une jeune femme qui n’a pas d’estime d’elle même en ce qui concerne son corps en maillot de bain sur la plage l’été. Son corps n’est pas aligné avec ses attentes et elle n’a donc pas le corps qu’elle défini comme « beau ».

Très souvent notre dialogue intérieur est lié à ça, on attend quelque chose de nous même de bien spécifique que l’on arrive pas à combler, mais il faut comprendre que ce n’est pas parce qu’on arrive finalement à atteindre notre objectif qu’on obtient une bonne estime de soi. Parfois il faut donc bien revoir ses attentes. Plus facile à dire qu’à faire n’est-ce pas ?

Aujourd’hui de nombreuses femmes et hommes ont des attendus envers eux même qu’ils n’atteindront sans doute jamais et qui plombent leur estime d’eux-mêmes. Il est primordial d’avoir cette réflexion introspective et de revoir les attendus qui bloquent votre estime de vous. Vous n’avez pas besoin d’atteindre certaines attentes pour être une bonne personne.

L’estime de soi impacte de très nombreux domaines dans notre vie : le fait de passer à l’action et de se réaliser en fait partie, quand on a une faible estime de soi, on ne sort jamais de sa zone de confort, et le fait d’y rester continue de créer des pensées négatives puisqu’on agit pas en alignement avec nos valeurs.

Les relations sociales sont aussi très impactées par l’estime de soi. Si on est quelqu’un avec une mauvaise estime de nous-même, on va attirer à nous des gens comme ça.

L’estime de soi boost la réussite, on va oser prendre des risques, rêver plus grand, développer son aura, et tout cela mène tout droit vers la loi de l’attraction. Ça permet aussi de savoir tirer du positif des situations difficiles, de se relever des échecs, de tirer des leçons. Vous ferez donc preuve de résilience et vous apprendrez des moments difficiles.

Comment booster l’estime de soi

Il va falloir travailler sur l’image que vous avez de vous-même, il va va falloir travailler sur ce que vous pensez de vous, c’est à dire se poser la question « comment je me vois ? », « comment je me décris ? », « comment je parle de moi aux autres ? », « Qu’est ce que je pense être valable ou non à propos de moi? », « A l’intérieur de moi quels sont les mots et les phrases que j’utilise ? », « Quel est le dialogue intérieur que j’entretiens, comment est-ce que je parle de moi dans ma tête ? ».

Dans un couple, beaucoup de personnes ont tendance à parler d’eux-mêmes très négativement à l’autre. Attention : ça tire l’autre vers le bas et on finit par faire croire à l’autre tout ce qu’on est en train de dire à propos de nous-même. C’est très important de comprendre que c’est une mauvaise démarche. Ce n’est pas à votre conjoint ou conjointe de booster votre estime de vous-même, mais c’est bien à vous que relève cette tache. En agissant de la sorte, vous tirez la relation vers le bas.

Il faut travailler sur son dialogue intérieur pour adopter la positivité, la bienveillance, l’encourageant. Ensuite, on va travailler sur des croyances limitantes, qu’est ce que je crois être valable ou non et qui me limite parce que vous pensez ne pas être assez bien par rapport à telle ou telle chose.

Est-ce que c’est vrai ? Qui a décidé de ce barème de notation ?

Stoppons absolument la recherche d’approbation extérieure et concentrons-nous sur la notre. On va savoir poser nos limites, savoir dire non, on va travailler sur les forces que l’on a, nos qualités, comprendre tout ce dont on est capable… On travaille donc sur la sensation d’accomplissement.

Et enfin il faut prendre du recul : à chaque fois qu’on a une baisse d’estime de soi, il faut transposer la situation à un ami ou une personne que l’on aime. Si ma meilleure amie avait agit comme ça, est-ce que je penserais qu’elle est nulle ? Est-ce que je me dirais que c’est une mauvaise personne ? Est-ce que je refuserais de la voir ? Est-ce que je ne l’aimerais plus ? Est-ce que je l’insulterais ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.