Positiver ses pensées

Positiver ses pensées : les techniques à adopter chaque jour

5/5 - (7 votes)

Il est clair que par définition, l’être humain est un être de pensées, puisqu’il est doué de raison. Par cette vérité que la pensée est une partie intégrante de cet être et que le cerveau pense comme le cœur bat, vouloir stopper ses pensées est comparable à vouloir stopper son cœur. Cependant, il est tout à fait concevable de positiver ses pensées, en mettant son mental dans un état relaxé. Comment positiver ses pensées quand tout va mal ? Comment positiver après une rupture ? Bref, comment positiver dans la vie en général ? Voilà un sujet qui passionne.

Quelles sont les astuces qui peuvent vous aider à penser positivement ?

Positiver ses pensées est une notion rudimentaire à connaître. Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a trois types de pensées en règle générale, parmi lesquelles on compte :

  • Les pensées négatives.
  • Les pensées positives.
  • Les pensées neutres.

À comprendre que les pensées neutres sont liées à des événements anodins, contrairement aux pensées négatives qui font écho à vos peurs, à vos blessures et à vos failles. Par opposition, les pensées positives, qui sont de l’ordre d’événements agréables, sont associés à des bons souvenirs, à des événements heureux du présent ou bien à une projection positive dans l’avenir.

Avoir des pensées positives

Bien entendu, l’identification de ces pensées est primordiale pour vous, en commençant par identifier la distance entre vos idées et vous-même. Cette distance définira votre espace de liberté, une pensée négative constamment engluée à votre esprit limitera votre espace de liberté jusqu’à vous emprisonner, d’où l’importance de placer la bonne distance entre vous et votre propre pensée. D’ailleurs, c’est une règle d’or dans les domaines de la méditation et de la pleine conscience qui ont déjà fait leurs preuves parmi les pratiquants. Être le chef d’orchestre de ses pensées est tout à fait différent d’être orchestré par ses pensées, là où l’un est un pouvoir, l’autre est une anarchie.

Comment positiver ses pensées dans la vie ?

Il est évident qu’il existe moult de méthodes pour stopper les pensées négatives, et même les rendre positives. Parmi les méthodes les plus pertinentes et qui connaissant un succès important, nous avons l’élagage synaptique qui consiste à trier les informations par votre cerveau et à développer cette capacité de triage en lien avec vos pensées condensées dans votre mémoire. L’élagage synaptique permet d’apprendre à garder ce qui est utile et important pour vous et négliger ce qui est futile est toxique, un tri bien écologique qui va vous aider, de manière concrète, à être positif au quotidien. Pour ce faire, il faut inspirer à votre cerveau ce qui est important, en interpellant des pensées positives pour qu’il puisse faire son tri tout en mettant les pensées négatives à une bonne distance de vous. Théoriquement très intéressant, n’est-ce pas ? En ce qui concerne la pratique, il faut dire que c’est assez simple et accessible, il faut commencer par l’observation de la pensée elle-même, tout en étant dans le présent et discuter de son utilité au moment exact de son émergence. Ce sera en fonction de la réponse que vous pourrez maîtriser votre pensée en question.

La base des méthodes de positiver ses pensées

Que c’est épuisant de ruminer ses pensées et en être victime ! Et ce qui est encore plus fatigant pour l’esprit, c’est d’essayer en vain d’arrêter cette spirale de pensées qui semble être alors encore plus rebelle quand vous cherchez à la stopper, ressemblant à la danse de Saint Guy. Rien à faire, votre cerveau refuse catégoriquement d’arrêter les ruminations de vos propres réflexions qui vous trahissent à chaque moment. Heureusement qu’il y a des solutions pour contrer ces pensées négatives et positiver dans sa vie.

Certains exercices bien connus peuvent vous y aider, notamment pour vous permettre pour de vous décentraliser de l’intérieur. Plus vous pensez, moins vous vivez, moins vous vivez, plus vous pensez. Pour faire un résumé de ces techniques sans faire de tétralogie, il faut savoir que la base est le développement d’un processus mental positif, une revalorisation de soi-même, la prise de conscience de ses pensées pour faire un recadrage et éventuellement de l’autoprogrammation. Ce sont des techniques efficaces qui ont montré leur succès, le plus dur est de s’y mettre et le secret est d’être régulier, soutenir ses pensées par des actions, c’est confirmer sa force !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.